mis à jour le

DEMARCHE - Plaidoyer de présidentes d’associations des travailleuses du sexe : Pour la modification de la loi sur la prostitution

Des présidentes d'associations des travailleuses du sexe réclament la modification de la loi sur la prostitution au Sénégal. Aux yeux des professionnelles de ce métier, en dépit de sa «légalisation» théorique, sa pratique n'est pas de tout repos.

Des présidentes d'associations des travailleuses du sexe veulent la modification de la loi sur la prostitution au Sénégal. Car malgré sa «légalisation» théorique dans ce pays, sa pratique n'est pas de tout repos pour ses adeptes.

Ces présidentes avec qui Le Quo­tidien s'est entretenu, en marge d'un forum d'échanges, organisé par l'Alliance nationale contre le Sida (Ancs), en collaboration avec l'Alliance nationale, dans le cadre de la 9ème Réunion an­nuelle des directeurs des organisations de liaison (Ol) et bureaux pays (Bp) membres, ont manifesté leurs in­quiétudes, relativement aux limites de cette loi. Par exemple, ont-elles fait remarquer, la loi ne définit pas clairement les endroits pour pratiquer le métier, mais elles sont traquées de partout.

Sur les trottoirs, devant les bars ou même devant les auberges, elles sont interdites de «traîner», en dépit de leur carnet de santé. Raison pour laquelle d'ailleurs elles ont indiqué que les filles qui font les trottoirs quittent ceux-ci progressivement, préférant pratiquer le métier de façon clandestine. Par ce procédé qui est la nouvelle tendance, elles n'ont pas besoin de carnet de santé encore moins de sortir la nuit, puisqu'elles ont la possibilité d'attirer leurs clients chez elles, avec tous les risques que cela comporte. Pour elles, il est impératif d'avoir «un cadre légal clair et précis» pour la pratique de la prostitution, afin d'encadrer la prévalence du Sida chez cette couche vulnérable qui est déjà de 18,5%.

[email protected]

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

travailleuses

Adam Sfali - Lemag

Driss Sadraoui : 70% des marocaines dans les pays arabes seraient des travailleuses du sexe

Driss Sadraoui : 70% des marocaines dans les pays arabes seraient des travailleuses du sexe

Adam Sfali - Lemag

Driss Sadraoui : 70% des marocaines dans les pays arabes seraient des travailleuses du sexe

Driss Sadraoui : 70% des marocaines dans les pays arabes seraient des travailleuses du sexe

Esclavage moderne

Le SOS des petites bonnes malgaches

Le SOS des petites bonnes malgaches

sexe

AFP

Malawi: séropositif, il était payé pour initier des jeunes filles au sexe

Malawi: séropositif, il était payé pour initier des jeunes filles au sexe

Sexualité

Aliaa Gad, une YouTubeuse qui parle librement de sexe aux Egyptiens

Aliaa Gad, une YouTubeuse qui parle librement de sexe aux Egyptiens

Sexe

Le Maroc secoué par des controverses en série sur les moeurs

Le Maroc secoué par des controverses en série sur les moeurs

loi

AFP

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

Le gouvernement tunisien appuie une loi pénalisant le racisme

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures