mis à jour le

Un marché de Bangui, janvier 2013 / AFP
Un marché de Bangui, janvier 2013 / AFP

Couvre-feu à Bangui

Le Séléka a donc fini par prendre la capitale centrafricaine. La nouvelle junte a décrété un couvre-feu.

«La population court dans tous les sens et se bouscule pour regagner leur domicile. Les quelques rares voitures et taxis sur les voies circulent à grande vitesse», rapporte le correspondant d’Afrik.com à Bangui, la capitale de la Centrafrique.

Et d’ajouter: «C’est l’effervescence actuellement à Bangui où la population attend dans la panique et le suspens l’irruption un moment ou un autre des troupes du Séléka.»

«Des informations recueillies soulignent que les mouvements ont été enregistrés au niveau de Damara, à 75 kilomètres de Bangui. Alors que les combattants rebelles, du moins ceux qui ont attaqué Bossangoa, devraient arriver sur l’axe Boali», précise-t-il.

Même les écoles ont entendu parler de cette nouvelle menace Séléka qui pèse sur Bangui. Elles ont, donc, fermé leurs portes. Les élèves des établissements scolaires qui étaient en plein cours ont été libérés d’urgence, en vue de regagner leurs parents.

Lire la suite sur Afrik.com

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

menace

AFP

Afrique du Sud: l'incertitude politique menace l'économie du pays

Afrique du Sud: l'incertitude politique menace l'économie du pays

AFP

Allemagne: Aubameyang menacé de sanctions pour son masque de catcheur

Allemagne: Aubameyang menacé de sanctions pour son masque de catcheur

AFP

Tanzanie: un ministre menace de publier les noms de gays

Tanzanie: un ministre menace de publier les noms de gays

Séléka

République centrafricaine

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

AFP

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Blood diamonds

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

Centrafrique

AFP

La Centrafrique doit rester

La Centrafrique doit rester

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria