mis à jour le

Affaire Cheikh Yérim Seck : la peine du journaliste réduite à 2 ans ferme

Les magistrats de la Cour d'appel de Dakar ont suivi leurs pairs du tribunal régional de Dakar dans leur dispositif. Cheikh Yérim Seck qui avait été accusé de viol sur la personne d'Aissata Tall avait interjeté appel auprès de la seconde chambre. Le journaliste avait été condamné en première instance à 3 ans de prison ferme assorti d'une amende de 3 millions F. La Cour d'Appel a confirmé le jugement rendu en première instance en diminuant certes la peine d'un an mais en corsant les dommages et intérêts qui passent du simple à un plus du triple (3 millions à 10 millions F).

REWMI. Com/ ID


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

affaire

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

AFP

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

AFP

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

Egypte: peines de prison confirmées pour le clan Moubarak dans une affaire de corruption

peine

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

journaliste

AFP

Le prix Africa Check décerné

Le prix Africa Check décerné

AFP

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

AFP

Kinshasa: un journaliste relâché après six heures de détention

Kinshasa: un journaliste relâché après six heures de détention