mis à jour le

Dernière minute

Le plus célèbre dignitaire religieux sunnite pro-régime de Syrie, Mohammad Saïd Al Bouti, a été tué avec 15 fidèles, hier dans un attentat-suicide dans une mosquée du nord de Damas, ont indiqué  la télévision officielle et une ONG syriennes. L'agence officielle Sana a fait état de 15 morts dont le dignitaire religieux et de plus de 40 blessés, en soulignant que le kamikaze avait actionné sa ceinture d'explosifs durant un cours religieux.    «Le grand savant, Dr Mohammad Saïd Al Bouti, est tombé en martyr dans un   attentat-suicide terroriste commis à l'intérieur de la mosquée Al Imane», a   indiqué la télévision.  Appartenant à une grande tribu à cheval sur la Syrie, la Turquie et l'Irak, le dignitaire, né en 1929, est titulaire d'un doctorat de sciences islamiques  obtenu à la célèbre université Al Azhar du Caire. Cet homme maigre était célèbre en Syrie, car c'est lui qui, chaque vendredi, délivrait un prêche à la télévision officielle syrienne. Détesté par l'opposition largement sunnite, elle l'avait chassé d'une mosquée à Damas en juillet 2011 pour avoir dit que «la majorité des gens qui viennent aux prières du vendredi puis qui sortent ensuite manifester, ne connaissent rien à la prière».         

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien