mis à jour le

Matadi : gaspiller l'eau qui peut servir à d'autres

(Syfia Grands Lacs/RD Congo) Laisser couler l'eau sans utilité, ne pas réparer les fuites... les habitants de Matadi au Bas Congo gaspillent volontairement 30% de ce précieux liquide en privant d'autres quartiers dont les robinets restent à sec. Pensant se venger de la Regideso, ils plombent les efforts d'amélioration des réseaux.

Syfia Grands Lacs

Ses derniers articles: Enclavée, la Province Orientale tourne au ralenti  Bas-Congo : Du poisson bon marché grâce aux chalutiers locaux  Nord du Burundi : Les femmes rurales, proies préférées des politiciens