mis à jour le

Les terroristes reviennent pour semer la mort en Tunisie

Un islamiste jihadiste barbu était invité ,hier soir , sur le plateau d’Ettounoussia TV dans son émission « Attassiâa Massa » . Ce jeune tunisien qui est parti tuer en Syrie au nom d’un certain Jihad est rentré au pays . Il a parlé de ses exploits avec les terroristes Syriens qui continuent à semer la mort . Il a parlé des ses butins de guerre « Ghanaïm » ( une villa meublée ,une voiture luxueuse et …) .

A la question du journaliste Bghouri présent sur le plateau « Si jamais les islamistes perdent les prochaines élections en Tunisie seriez-vous prêt à reprendre le Jihad en Tunisie » ? ce terroriste répond sans aucune hésitation « Tabâan » ( Bien sûr ) .

Les autorités islamistes nahdhaouis laissent faire . Aujourd’hui ,elles ouvrent les frontières du Jihad en Syrie pour constituer une réserve de terroristes bien entrainés qui sèmeront prochainement la mort en Tunisie le jour J.

Et dire que les Khounjias de Ghannouchi et sa bande sont des démocrates ?

Ecoutez

Ksibi Absattar

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

mort

AFP

Kenya: Amnesty dénonce la condamnation

Kenya: Amnesty dénonce la condamnation

AFP

Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé

Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé

AFP

Afrique du Sud: le crash d'un avion près de Pretoria a fait un 2e mort

Afrique du Sud: le crash d'un avion près de Pretoria a fait un 2e mort

Tunisie

AFP

La Tunisie rend hommage

La Tunisie rend hommage

AFP

La Tunisie rend hommage

La Tunisie rend hommage

AFP

Mondial-2018: la Tunisie veut montrer son "vrai visage"

Mondial-2018: la Tunisie veut montrer son "vrai visage"