mis à jour le

Trois questions à Alain Giresse, coach des Lions «J’ai l’embarras du choix»

Après la séance d'entrainement à huis clos, mercredi dernier, le staff technique des Lions a ouvert la tanière aux journalistes pour un open-presse. Dans la foulée, le coach Alain Giresse nous a parlé de l'état d'esprit de son groupe, ses adversaires, ainsi que son souci d'avoir un groupe de 24 bons joueurs. Entretien...


Quel est l'état d'esprit des joueurs ?
Il n'y a pas de problème particulier à signaler dans mon effectif. Tout se passe normalement. Tout simplement, pour ne pas dire exceptionnellement bien.
Avez-vous des informations sur votre adversaire ?
Je crois m'être déjà expliqué sur cela. Je ne parle de mes adversaires pour ne pas qu'ils disent que le coach du Sénégal pense cela de nous. Mais si quelqu'un pense quelque chose de moi, je vais lui montrer que ce qu'il pense de moi n'est pas exact. C'est de la guerre psychologique. Ça vaut ce que ça vaut.
Vous dites avoir l'embarras du choix avec 24 bons joueurs...
Je ne passe pas de nuits tranquilles. Parce que fatalement, on est dans le compte à rebours. Je vais dire honnêtement : ce groupe peut permettre plusieurs formules, sans que le niveau baisse. Quelle que soit la composition, on est toujours dans le même niveau. Donc, c'est une façon de dire que ce groupe m'empêche de dormir. Donc, il y a embarras et embarras du choix, ce n'est pas pareil. Moi, je suis dans l'embarras du choix.
Issiaka TOURE, envoyé spécial à Conakry

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lions

AFP

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

AFP

Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo

Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo

AFP

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"