mis à jour le

AQMI annonce l’exécution d’un otage : Une des raisons qui peut justifier le départ des troupes françaises du Mali

Philippe Verdon, un Français enlevé en novembre 2011 dans le Nord du Mali, a été exécuté en réponse à la guerre menée par la France au Mali, a affirmé un homme présenté le mardi soir à l’Agence Nouakchott Information (ANI) comme un porte-parole d’AQMI. Cet homme dénommé Al-Qairawani  a affirmé que «l'espion» Philippe Verdon a été exécuté ce 10 mars en réponse à l’intervention de la France dans le Nord du Mali.

 

Si cette nouvelle venait à être confirmée par les autorités françaises, ce serait une grosse déception pour la famille de l'otage tué et un coup dur pour le Mali car depuis quelques jours, le retrait des troupes françaises de l'opération «Serval» est sur toutes les lèvres en France. Déjà, la France a perdu cinq soldats au front, et l'exécution d'un otage serait une des raisons assez solides pour enclencher le retrait des troupes françaises du Mali. Même si le travail commencé n'est pas achevé, on mettra une forte pression sur les troupes africaines présentes sur le sol malien pour qu'elles mettent tout en ½uvre pour assurer la relève avec quelques instructeurs européens pour les galvaniser sur le front. «Le Président français est responsable de la vie des autres otages français», a-t-il menacé.

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Philippe Lalliot, a déclaré à l’AFP : «Nous vérifions, nous n’en savons pas plus pour le moment». Interrogé par l’AFP, l’Elysée n’a pas confirmé la mort de l’otage. Voilà donc un sérieux coup que les terroristes d'AQMI viennent d'assener à l'opinion française, surtout que des voix s'élèvent en France pour trouver une issue avec ces terroristes concernant un moyen  quelconque d'obtenir la libération des otages. Et le nombre de cinq soldats déjà tués sur le théâtre des opérations commence à être perçu comme un danger pour la France qui s'est engagée seule pour venir en aide à un pays frère qui avait besoin de son concours pour contrecarre l'avancée des terroristes vers le Sud du pays. Les jours à venir nous édifieront sur la conduite à tenir par les autorités françaises.

Paul N'Guessan

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Aqmi

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

AFP

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Mali: Aqmi fournit une vidéo d'une otage suisse

Terrorisme

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

otage

AFP

Gabon: la rentrée scolaire prise en otage par les tensions post-électorales

Gabon: la rentrée scolaire prise en otage par les tensions post-électorales

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Un Néerlandais, otage d'Aqmi au Mali, libéré par l'armée française

Un Néerlandais, otage d'Aqmi au Mali, libéré par l'armée française

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'