mis à jour le

Vols de véhicules dans la sous-région Le grand trafiquant Aly Badara Maiga mouille Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz

Entre 2000 et 2012, Aly Maiga, d'origine malienne, a bénéficié de tous les papiers qu'on peut imaginer, sauf celui qui fait de lui président de la république, auprès des autorités politiques et militaires sénégalaises et maliennes. Ce trafiquant a usé de ces privilèges, pour voler les véhicules de luxes parqués, en ce moment, en Mauritanie.


Ces proches l'appellent «son excellence Aly Badara Maiga». Il est un professionnel en vol de véhicules de luxe, grâce aux multiples passeports diplomatiques mis gracieusement à sa disposition par les autorités des pays comme la Mauritanie, le Mali et le Sénégal. Dans le milieu, depuis 1981, il a opéré sur plusieurs théâtres d'opération, couvrant l'Afrique, l'Europe, l'Amérique et l'Océanie. Partout où il est passé, il va donner du fil à retordre aux polices locales qu'il a toujours réussi à berner.
L'homme aux cinq identités
Au Sénégal et au Mali, l'ancien régime libéral et celui d'Amadou Toumani Touré ont presque encouragé M. Maiga dans son activité illicite, ce dernier ayant bénéficié de tous les privilèges que l'on peut attribuer à un ministre d'Etat ou encore à un premier ministre, selon une source digne de foi. Lesté de tous ces honneurs et privilèges, M. Maiga louait des voitures dans des agences préposées à ce commerce mais ne les rendait pas. Et de 2000 jusqu'en 2010, il a volé plus de 30 véhicules de luxes, estimés à plus de 350 millions de FCFA. Il logeait dans les hôtels les plus luxueux du Sénégal et de la Mauritanie et disposait de cinq pièces d'identités. Courant 2010, il a été arrêté, sous la pression de chefs d'agences de location de véhicules, qui avaient déposé une vingtaine de plaintes auprès des casernes de gendarmerie et des commissariats pour vols de véhicules et condamné à six mois de prison, seulement. Avant les six mois, il a bénéficié d'une grâce de l'ancien président de la république Me Abdoulaye Wade. Des informations mises à notre disposition sur cette libération provocante, c'est l'ancien président
Amadou Toumany Touré, qui aurait demandé sa libération, parce qu'Aly Bara Maiga était président d'une communauté rurale au Mali.
Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz, complices de Maiga ?
A sa sortie de prison, Aly B Maiga reprend son activité. Cette fois, il obtient une autre nationalité sénégalaise, avec un passeport sur lequel il se fait appeler Babacar Ndiaye né à Kaolack. C'est avec ce sésame qu'il fera encore d'autres victimes, avec l'aide des hautes autorités de ces trois pays. D'autres sources de nous informer que fort de beaucoup d'amis dans le milieu administratif dans ces trois pays, il était devenu intouchable. Poursuivant son trafic, entre 2010 et 2013, Aly Maiga a volé plus de 19 véhicules, pour une valeur de 284 millions. Toutes ces voitures sont parquées actuellement en Mauritanie. A plusieurs reprises, les propriétaires de véhicules ont tenté de les récupérer, mais en vain, à cause du véto de la présidence mauritanienne qui protègerait cet homme. Au Mali, il dispose aussi d'un arsenal de véhicules. Cependant, après la chute d'ATT au Mali, il s'est refugié en Mauritanie, pour se mettre à l'abri et continuer d'opérer entre le Sénégal et la Mauritanie. Wade perd le pouvoir, quelques mois plus tard. Le président Macky Sall arrive, avec des changements opérés au niveau du commandement militaire, Aly Maiga, conscient de ce qui lui pouvait arriver, changera de profil. Il tombera dans la maille des gendarmes de l'aéroport, après avoir volé 8 véhécules, le 15 mars 2013. Le syndicat autonome des professionnels loueurs de véhicules (SAPLV), demande aux nouvelles autorités d'appliquer la loi, dans toute sa rigueur sur Aly Maiga, qui avait bénéficié d'une protection totale avec l'ancien régime. Selon, le président du SAPLV, Aimé Sène, ce monsieur ayant secoué notre économie, ils ne demandent que la justice et rien que la justice. Aly Maiga, déféré, depuis mercredi dernier à Rebeuse, doit être jugé le 26 mars prochain et risque de faire de grosses révélations sur ses nombreuses complicités.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

vols

AFP

Annulation de tous les vols SAA entre le Zimbabwe et l'Afrique du Sud

Annulation de tous les vols SAA entre le Zimbabwe et l'Afrique du Sud

AFP

Tensions sociales

Tensions sociales

AFP

Ebola: la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

Ebola: la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

véhicules

AFP

L'artère principale de Tunis interdite aux véhicules en raison de "menaces terroristes"

L'artère principale de Tunis interdite aux véhicules en raison de "menaces terroristes"

La rédaction

Revue de Presse. Les chinois fabriqueront prochainement des véhicules utilitaires en Algérie

Revue de Presse. Les chinois fabriqueront prochainement des véhicules utilitaires en Algérie

La rédaction

Revue de presse. L’Algérie comptera 21 millions de véhicules roulants dans 10 ans

Revue de presse. L’Algérie comptera 21 millions de véhicules roulants dans 10 ans

ATT

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Maliba Info

Ibrahim Boubacar Keïta et… : Le syndrome ATT

Ibrahim Boubacar Keïta et… : Le syndrome ATT

perspective

La présidentielle malienne ne va pas guérir tous les maux du pays

La présidentielle malienne ne va pas guérir tous les maux du pays