mis à jour le

Nicolas Sarkozy poursuivi pour abus de faiblesse dans l’affaire Bettencourt

Une partie de la France se réjouit de la mise en examen de Nicolas Sarkozy, jeudi 21 mars 2013 au soir, pour « abus de faiblesse » dans l’affaire Bettencourt. Et une autre, à l’unisson de Christian Estrosi, le député-maire UMP de Nice, dénonce « des méthodes au relent politique évident ».

Tuniscope

Ses derniers articles: Parents, élèves, responsables et commerçants, tous vivent au rythme de la rentrée scolaire  Vidéo: Le Mouvement Wafa cherche  Un sexagénaire polonais meurt noyé 

Sarkozy

AFP

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

Le meeting de Sarkozy perturbé par des étudiants gabonais

AFP

Côte d'Ivoire: pour Sarkozy les "barbares visaient la démocratie"

Côte d'Ivoire: pour Sarkozy les "barbares visaient la démocratie"

AFP

Libye: les critiques d'Obama contre Cameron et Sarkozy

Libye: les critiques d'Obama contre Cameron et Sarkozy

abus

AFP

Abus sexuels en Centrafrique: des Casques bleus mis en cause

Abus sexuels en Centrafrique: des Casques bleus mis en cause

AFP

Kenya: 3 policiers poursuivis pour le meurtre d'un avocat critique des abus de la police

Kenya: 3 policiers poursuivis pour le meurtre d'un avocat critique des abus de la police

AFP

Abus sexuels par des soldats en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

Abus sexuels par des soldats en Centrafrique: Paris veut faire "toute la lumière"

Tunisie

AFP

"Upon the shadow" veut changer le regard sur l'homosexualité en Tunisie

"Upon the shadow" veut changer le regard sur l'homosexualité en Tunisie

AFP

La Tunisie veut croire en une embellie durable de sa sécurité

La Tunisie veut croire en une embellie durable de sa sécurité

AFP

La Tunisie commémore

La Tunisie commémore