mis à jour le

Nicolas Sarkozy poursuivi pour abus de faiblesse dans l’affaire Bettencourt

Une partie de la France se réjouit de la mise en examen de Nicolas Sarkozy, jeudi 21 mars 2013 au soir, pour « abus de faiblesse » dans l’affaire Bettencourt. Et une autre, à l’unisson de Christian Estrosi, le député-maire UMP de Nice, dénonce « des méthodes au relent politique évident ».

Tuniscope

Ses derniers articles: Parents, élèves, responsables et commerçants, tous vivent au rythme de la rentrée scolaire  Vidéo: Le Mouvement Wafa cherche  Un sexagénaire polonais meurt noyé 

Sarkozy

AFP

Sarkozy mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen

Sarkozy mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen

AFP

Soupçons de financement libyen: 2e jour de garde

Soupçons de financement libyen: 2e jour de garde

AFP

Soupçons de financement libyen: Sarkozy placé en garde

Soupçons de financement libyen: Sarkozy placé en garde

abus

AFP

Abus des forces de sécurité: Harare promet d'enquêter

Abus des forces de sécurité: Harare promet d'enquêter

AFP

Burkina: HRW dénonce des abus de l'armée dans la lutte antiterroriste

Burkina: HRW dénonce des abus de l'armée dans la lutte antiterroriste

AFP

La Minusca prend "très au sérieux" les accusations d'un evêque sur des abus sexuels

La Minusca prend "très au sérieux" les accusations d'un evêque sur des abus sexuels

Tunisie

AFP

Un trafic de tigrons blancs mis en échec en Tunisie

Un trafic de tigrons blancs mis en échec en Tunisie

AFP

Des dizaines de migrants encore bloqués au large de la Tunisie

Des dizaines de migrants encore bloqués au large de la Tunisie

AFP

Tourisme: la Tunisie veut partir en guerre contre le "terrorisme environnemental"

Tourisme: la Tunisie veut partir en guerre contre le "terrorisme environnemental"