mis à jour le

Bozizé face à la rébellion : On n’est pas sorti de l’auberge centrafricaine

La Séléka reprend du service.  L'ultimatum qu'elle a adressé au régime du président centrafricain, François Bozizé,  a expiré à la grande insatisfaction du mouvement insurrectionnel armé.  
Les rebelles se donnent alors le droit d'aller prendre de force ce qu'ils estiment leur revenir de droit, aux termes des Accords de Libreville. A cet effet, ils auront décidé de se remettre en marche pour reconquérir le pouvoir à Bangui.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Bozizé

AFP

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

AFP

Centrafrique: le fils Bozizé remis en liberté provisoire

Centrafrique: le fils Bozizé remis en liberté provisoire

AFP

Centrafrique: arrestation du fils de l'ex-président Bozizé

Centrafrique: arrestation du fils de l'ex-président Bozizé

rebellion

AFP

Burundi: arrestation des deux leaders de la principale rébellion

Burundi: arrestation des deux leaders de la principale rébellion

AFP

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

AFP

RDC: la rébellion Kamwina Nsapu, un défi tribal

RDC: la rébellion Kamwina Nsapu, un défi tribal