mis à jour le

Un accusé acquitté pour cause de démence

L'accusé Amadou Tidiane Diallo, placé sous mandat de dépôt depuis août 2010 à Kaolack, au motif qu'il avait séquestré et blessé l'épouse de son employeur, a été acquitté jeudi pour cause de démence, par la cour d'Assises de Kaolack, a constaté l'APS.

Il ressort des faits exposés lors de l'audience que l'accusé, né en 1980 à Kaolack, avait séquestré et blessé à l'abdomen et à la jambe très tôt le matin du 2 août 2010, l'épouse de son employeur, Mamadou Diallo. Il réclamait de l'argent à la victime.

Lors de l'incident, Amadou Tidiane Diallo était armé de deux couteaux, d'une paire de cordelettes et d'un ruban adhésif.

Devant la gravité des faits, les policiers du commissariat central de Kaolack sont alertés par Mamadou Diallo, le mari de la victime.

Face au caractère délicat de la situation, les limiers recourent à des subterfuges pour cueillir Amadou Tidiane Diallo et libérer la femme ainsi que les cinq enfants du gérant de magasin, pris également en en otage par l'employé.

''Nous sommes en face d'un crime flagrant mais reste à savoir si Amadou Tidiane Diallo, qui avait visiblement planifié son acte commis après la sortie du père de famille, était en état de démence au moment des faits'', a d'emblée fait remarquer l'avocat général Issa Ndiaye.

Pour lui, l'utilisation du conditionnel par le psychiatre ne prouve pas l'état de démence de l'accusé qui, selon lui, doit être condamné à cinq ans de travaux forcés.
''Nous ne sommes pas devant un cas de grande délinquance, mais devant un acte insensé d'un homme insensé, d'un esprit dérangé'', a, quant, à lui estimé l'avocat de la défense, Me Mamadou Moustapha Mbaye.

Les conclusions du professeur agrégé de psychiatrie qui a retenu que Amadou Tidiane Diallo doit avoir une prise en charge thérapeutique dans un milieu psychiatrique sont d'une particulière importance, et il serait injuste et inutile de réprimer une telle personne, a-t-il encore jugé.

Voilà pourquoi il a plaidé pour l'acquittement de son client. Amadou Tidiane Diallo est inapte à subir une sanction pénale et il sera ''une loque, un déchet humain si on le maintient en prison'', a-t-il averti.

La cour d'assises, présidée par Pape Ibrahima Ndiaye, a suivi l'avocat dans ses plaidoiries en acquittant Amadou Tidiane Diallo

APS

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye