SlateAfrique

mis à jour le

Kadhafi négocie-t-il?

Mouammar Kadhafi négocierait-t-il une porte de sortie dans le conflit qui l’oppose à la coalition internationale? C’est en tout cas ce que laisse penser une information publiée par le Guardian aujourd'hui, le 1er avril.

Selon le quotidien britannique, le Guide libyen a récemment envoyé un de ses conseillers à Londres pour mener des négociations. Cet envoyé serait Mohammed Ismail, un proche conseiller du fils de Kadhafi, Saif al-Islam, qui aurait déjà regagné la Libye après s'être entretenu avec des responsables britanniques.

Le porte-parole de la diplomatie britannique a déclaré vendredi que le gouvernement ne ferait pas de «commentaire sur les personnes auxquelles nous parlons ou ne parlons pas», mais a tout de même précisé que «le message qui lui a été délivré est que Kadhafi doit partir et qu’il devra rendre des comptes sur les crimes commis devant la justice internationale».

Cette visite intervient alors que deux figures du régime libyen ont fait défection, notamment le ministre des Affaires étrangères Moussa Koussa. Un départ salué par le Premier ministre britannique, David Cameron, qui y un voit un signe que le régime de Kadhafi s’effondre:

«Il donne une fascinant récit du désespoir et de la peur qui touche le sommet d’un régime effrité et pourri

 Lu sur le Guardian