mis à jour le

Un soldat malien tué dans un attentat à la voiture piégée à Tombouctou

Libérée de la mainmise islamiste à la fin de janvier, Tombouctou, dans le nord-est du Mali, est le théâtre de nouveaux affrontements. Jeudi, une voiture piégée a explosé près de l'aéroport de la ville, tuant un soldat malien et le kamikaze.

 

Une voiture piégée a explosé dans la nuit du mercredi 20 à jeudi 21 mars près de l’aéroport de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, tuant le kamikaze au volant du véhicule ainsi qu'un militaire malien. Six autres militaires ont également été blessés dans l'attaque.

 

Selon le journaliste de FRANCE 24, Nicolas Frébault, présent à Tombouctou, de nombreux tirs de Kalachnikovs et de mitrailleuses lourdes ont résonné durant la nuit. Jeudi matin, des avions ont survolé la ville, tandis que l'hôtel où il se trouvait a été évacué.

 

C’est le premier attentat à la voiture piégée survenu à Tombouctou, ville phare du patrimoine malien libérée de l'emprise des islamistes depuis la fin de janvier. Depuis, la situation y demeurait calme, contrairement à la région de Gao (Nord-Est) et surtout au massif des Ifoghas (extrême Nord-Est), où se concentrent depuis plusieurs semaines les combats entre soldats et djihadistes.

 

france24.com/fr/20130321

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé