mis à jour le

Les élèves du CNFTA mettent fin à leur grève de la faim

Les élèves du Centre national de formation des techniciens en agriculture (CNFTA), une école basée à Ziguinchor (sud-ouest), ont mis fin jeudi à leur grève de la faim entamée dimanche dernier, dans les locaux de la Direction de la protection des végétaux, à Thiaroye, a annoncé Radio Sénégal (RTS, publique), jeudi.

La RTS explique que les grévistes, qui réclament leur intégration dans la Fonction publique, ont reçu la visite de hautes autorités, dont celle du maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé.

Dimanche dans la matinée, les 48 élèves avaient quitté les locaux de la Direction de protection des végétaux (DPV) où ils avaient passé la nuit la veille, pour tenter de marcher sur le centre-ville de Dakar en vue de se faire entendre.

Mais leur marche avait été stoppée non loin de la DPV, par un groupe de gendarmes, à l'aide de grenades lacrymogènes.

Les manifestants avaient par la suite regagné la DPV sous escorte des gendarmes en chantant : "Non à la l'injustice!".

Ils avaient par la suite lancé un mot d'ordre de grève de la faim, en réaffirmant leur détermination à poursuivre leur objectif d'intégrer la Fonction publique sénégalaise.

''Les autorités veulent qu'on stoppe notre mouvement, mais là nous nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure'', avait déclaré à la presse Ousseynou Kane, inscrits en 3ème année au CNFTA.

''Nous allons entamer une grève de la faim et nous n'excluons pas de nous suicider pour obtenir satisfaction'', avait-il menacé.

Les marcheurs étaient arrivés à Dakar samedi, en provenance de Ziguinchor (454 km).

Le même jour, le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Abdoulaye Baldé, avait rencontré les grévistes, mais sans parvenir à un consensus.

APS

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye