mis à jour le

Karim Wade - DPW : Dubaï se plaint auprès de Macky Sall

Selon la très sérieuse "Lettre du Continent", reprise par le site dakaractu.com, une brouille oppose le Sénégal aux Emirats-Arabes-Unis autour de Dubaï Port World de Dakar qui, est la filiale de Dubaï Port World (DPW), concessionnaire depuis 2007 du terminal à conteneurs du port de Dakar.

Pour ceux qui l'ignorent encore, quatrième opérateur aéroportuaire mondial, DPW, dont le principal actionnaire est le gouvernement de Dubaï, se plaint des conflits sociaux perlés qui paralyseraient l'entreprise, ainsi que les fréquentes convocations de ses dirigeants à l'Inspection générale d'Etat. Certains croient voir derrière ces tracasseries l'ombre du groupe Bolloré, qui a perdu en 2007 le contrôle du terminal à conteneurs de Dakar au profit de DPW.
Sa filiale Bolloré Africa Logistics (BAL) vient d'ailleurs de récupérer opportunément le terminal vraquier du port de la capitale sénégalaise. Mi-mars, la tension entre Dubaï et le Sénégal est montée d'un cran lorsque le procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), Alioune N'dao, a verbalement mis en demeure Karim Wade, de justifier dans un délai d'un mois l'origine de ses avoirs estimés à près de 700 milliards F CFA, dont 391 milliards en tant que "propriétaire" présomptif de Dubai Port Dakar. Selon nos informations, le patron de DPW, le sultan Ahmed Bin Sulayem, a aussitôt envoyé une attestation sur l'honneur pour démentir que sa filiale soit la propriété de Karim Wade. Plus inquiétant pour l'avenir des relations entre les deux pays : l'émir de Dubaï, le cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, devait convoquer le 17 mars, une réunion de crise en son palais afin d'examiner la situation et procéder à un réexamen des ses relations avec le pays de la Téranga.
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye