mis à jour le

Parlez du préservatif, mais n'évoquez jamais l'adultère!

Une pub contre le VIH diffusée au Kenya provoque la colère du clergé. Problème, elle évoque aussi une histoire d'adultère.

Environ 1,6 million de Kényans vivent avec le virus du VIH, sur une population de 41,6 millions. Avec sa nouvelle pub incitant au port du préservatif, le gouvernement kényan a donc voulu bien faire.

Sauf que le scénario sulfureux imaginé et le thème principal —l’adultère féminin— de ce spot diffusé à des heures de grande écoute n’ont pas été du goût de tous les Kényans, rapporte la BBC.

La publicité met en scène deux amies quadragénaires, au marché, évoquant la relation adultérine de l’une d’entre elles.

«Mon mari a beau ne pas être là, cela ne veut pas dire que je ne suis pas heureuse», lance la concernée, en rigolant.

Son amie l'interpelle:

«Mais utilises-tu un préservatif? Je sais que vous vous aimez, mais il y a des maladies qui circulent tu le sais (…) tu dois protéger ta famille.»

Pour les leaders religieux de tout bord, cette pub est contraire à l’éthique religieuse et morale du pays. Elle «encourage l’infidélité plutôt que la prudence sexuelle».

L'évêque de l'Eglise anglicane au Kenya a exprimé son mécontentement face à une spot qu’il considère immoral:

«Il y a de meilleures façons de faire passer une information utile à la société. Celle-ci n’a pas marché.»

Même son de cloche du côté des représentants musulmans: «Dans cette publicité, notre nation ressemble à Sodome et Gomorrhe», s’est écrié un représentant du Conseil des imams et des prédicateurs du Kenya.

Le spot n’est plus diffusé. Mais le médecin à l’origine de la publicité assume son message et ne regrette rien.

Le Docteur Cherutich, interrogé par la radio britannique dans l’émission Focus on Africa, a rappelé qu'environ 30% des couples mariés au Kenya ont des relations extraconjugales —et que la plupart ne se protègent pas.

Lu sur BBC

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

VIH

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

AFP

A Kinshasa, un havre pour les personnes atteintes du VIH

A Kinshasa, un havre pour les personnes atteintes du VIH

VIH

L'hypothèse selon laquelle la pandémie du sida viendrait de Kinshasa n'est qu'une hypothèse

L'hypothèse selon laquelle la pandémie du sida viendrait de Kinshasa n'est qu'une hypothèse

sida

AFP

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

AFP

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

AFP

AfSud: des volontaires testent un vaccin expérimental contre le sida

AfSud: des volontaires testent un vaccin expérimental contre le sida

préservatif

Sexualité

Sexe sans tabous à Abidjan

Sexe sans tabous à Abidjan

group promo consulting

Préservatif du futur : Bill Gates offrira 100 000 dollars à son inventeur

Préservatif du futur : Bill Gates offrira 100 000 dollars à son inventeur

Coupé-Décalé

Bulle spéculative sur le sperme

Bulle spéculative sur le sperme