mis à jour le

Pour avoir refusé de payer 30 millions de FCFA à Fara Diouf Farba Senghor risque une saisie de ses biens, ce weekend

L'ancien ministre Farba Senghor est dans toutes les sauces. Hier, un huissier s'est présenté à son domicile pour saisir ses biens, dans l'affaire l'opposant à l'artiste Fara Diouf à qu'il devait 30 millions de frs, pour avoir piraté son ½uvre. Cependant, le chargé de la propagande du Pds a refusé de céder à la demande de l'homme de loi.


Souleymane Diouf alias Fara, ce chanteur sénégalais, court derrière l'ancien ministre Farba Senghor qu'il accuse d'avoir piraté son ½uvre musicale. Reconnu coupable, depuis décembre 2007, par le tribunal Hors classe de Dakar, le chargé de la propagande a toujours rechigné à s'exécuter. Cette instance l'avait, en effet, condamné à payer la rondelette somme de 30 millions de francs FCFA, à titre de dommages et intérêts, à l'artiste. Et cinq ans plus tard, M. Senghor refuse toujours de se soumettre à la décision de justice. Aussi, pour que «force reste à la loi», comme aimait à le dire Me Ousmane Ngm, hier, en mi-journée, un huissier avait fait une descente chez Farba Senghor pour saisir ses biens. Sans surprise, Farba Senghor s'est opposé à cette saisine du huissier qui, ne disposant de suffisamment d'éléments, s'est replié. Si d'aucuns pensaient qu'il avait été chercher un renfort de policiers et de gendarmes, après recoupement, il se susurre qu'il attend juste le retour des gendarmes, en déplacement dans la région de Matam, pour procéder à la saisine des biens de Farba Senghor, au plus tard, vendredi prochain. Le chargé de la propagande du Pds avait dupliqué, sans autorisation valable, à hauteur de 5000 exemplaires, la chanson dédiée à Me Wade : «Madokoo Daykoo» de Fara qui s'en était allé se plaindre auprès de la justice.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye