mis à jour le

Mali: l’URD en ordre de marche pour la présidentielle

Après l’Adema, l’Union pour la République et la démocratie prépare l’élection présidentielle prévue en principe pour juillet. Ce parti a organisé ce mercredi à Bamako une grande cérémonie d’accueil de militants et d’élus qui ont démissionné d’autres partis pour renforcer ses rangs.

Deux députés à l'Assemblée nationale, 57 conseillers municipaux et des dizaines de leaders d'opinion des responsables politiques, tous ont claqué la porte d'au moins sept partis politiques maliens pour rejoindre les rangs de l'URD, l'Union pour la République et la démocratie. Une grande cérémonie a été organisée pour les accueillir, avec une salle pleine à craquer, des discours et une émotion de soutien.

Nouveaux et anciens militants de l'URD pensent à l'élection présidentielle prévue en principe pour juillet prochain. Le candidat du parti est connu. Il s'agit de Soumaïla Cissé, ancien ministre et ancien patron de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA). Après avoir échappé de justesse à des hommes armés, Soumaïla Cissé s'est rendu il y a quelques mois à l'étranger pour des soins. Il vient de rentrer au pays.

Il est l'un des candidats poids lourds à la prochaine présidentielle. Ses partisans affirment que la machine électorale du parti est bien huilée et que bientôt, une nouvelle vague d'élus et de responsables d'autres formations vont intégrer les rangs de l'URD pour « la victoire finale en juillet prochain ».

Par RFI

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé