mis à jour le

Lente progression de l'Internet en Afrique

Dans les usages quotidiens de nombre de services au Burkina Fas, l'ordinateur semble avoir pris le pas sur le papier. C'est sans doute, en s'inscrivant dans cette dynamique que les autorités ont annoncé le premier E-conseil des ministres (ECM) pour le mois de juin prochain au Faso. En rappel, à partir de cette date, les acteurs de ce « conclave » utiliseront des tablettes numériques en lieu et place des feuilles pour l'exécution des différentes tâches. Cette dématérialisation des actes devrait (...) - Economie