mis à jour le

"Impossible de grandir", Le nouveau roman de Fatou Diome : «La place des enfants illégitimes dans la société sénégalaise »

L'écrivaine franco-sénégalaise Fatou Diome revient en librairie avec un nouveau roman, Impossible de grandir, livre d'inspiration autobiographique dans lequel l'auteure aborde « la place des enfants illégitimes dans la société sénégalaise
la sortie ce mercredi 20 mars chez l'éditeur Flammarion en France du nouveau livre de Fatou Diome, un roman de 408 pages jette un regard critique sur la famille. Le « Domi djitlé », la quête de son identité à soi, la famille sont au c½ur de l'histoire de « Saly », la narratrice du Ventre de l'Atlantique (premier roman de Fatou Diome) qui effectue son retour dans Impossible de grandir.

« Saly se lance dans une conversation avec « la Petite », sorte de voix intérieure et de double de la narratrice, enfant. Cette dernière va la forcer à revenir sur son passé, à revisiter son enfance pour comprendre l'origine de cette peur. Saly reconvoque alors ses souvenirs, la vie à Niodior, la difficulté d'être une enfant illégitime, d'endurer le rejet et la violence des adultes, les grands-parents maternels qui l'ont tant aimée... », relate l'auteure dans la quatrième de couverture du livre.

Devenu adulte, « l'enfant qu'on était, est tjrs en nous, la peur demeure, les violences physiques, la maltraitance », confie à Seneweb News, l'auteure Fatou Diome, qui après avoir porté la voix des femmes d'émigrés vivant dans la solitude, se fait aujourd'hui le porte-voix des enfants illégitimes, des enfants tout court, objet d'abus et de maltraitance au sein du cercle familial. « Quand tu travailles dans ta propre famille, tu n'es pas payé, c'est de l'esclavage domestique (...) tu ne fais que subir, tu grandis avec des révoltes», a dénoncé l'auteure de Celles qui attendent, le livre qui sort en poche ce 20 mars, date de sortie officielle de son nouvel opus, Impossible de grandir.

REWMI.COM/MSD Avec Rfi.fr