mis à jour le

Ils consomment la connerie en comprimés, en sirop et aussi et surtout en suppositoires

Par Ali Gannoun
« Quand on est con on est con.. »
chantait Brassens alors qu’il n’avait jamais vu certains nouveaux dirigeants politiques tunisiens. Ils sont cons et fiers de l’être. La connerie chez eux est un art, une manière de vivre, de s’exprimer et d’exister. Le temps n y peut rien, ils sont habités par la ringardise, la stupidité, la bornitude et la haine du jour comme de nuit.
La connerie est leur hors d'½uvres, leur plat principal et leur dessert. Ils la consomment aussi en comprimés, en sirop , en intraveineuses et aussi et surtout en suppositoires.
Elle se présente sous différentes couleurs avec une dominance bleue.
Elle est devenu tellement vitale chez eux, qu’un simple manque les rend complètement névrosés et incontrôlables. Regardez Si Abderraouf El Ayadi, il est tellement atteint qu’il lui faut sa perfusion toutes les 2 heures sinon il ne tient plus le coup.
Chez Rached El Ghannouchi, le sang ne coule plus rouge, il est de la couleur de la connerie du jour, souvent « mzafta« , elle oscille entre un noir triste et un vert cacadois mélange d’aigreur, de vengeance, de profit et de mensonge.
Chez Marzougui, la connerie a investi la cavité crânienne et a délogé le cerveau.
Partout, des petits cons imberbes ou barbus ne se cachent plus. Ils aspirent à vieillir cons et ils s’y attellent bien. Pour s’assurer l’éternité et prendre une option pour l’au delà, ils ont déserté l’école pour se consacrer au commerce du ridicule : l’écoute d’un plus con et l’exécution de ses ordres!
Pour finir, l’indépendance de la Tunisie n’étant pas une connerie mais un acquis de premier plan et un honneur pour toute une nation , les professionnels et les épris de la connerie ne peuvent le concevoir ainsi.
Mais peut-on demander à un con d’être intelligent ?
!..AH..!

Ali Gannoun

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes