mis à jour le

Une employée de maison indonésienne accusant ses employeurs de torture, le 3 mars 2005. REUTERS/Zainal Abd Halim ZH/MK/DH
Une employée de maison indonésienne accusant ses employeurs de torture, le 3 mars 2005. REUTERS/Zainal Abd Halim ZH/MK/DH

Le SOS des petites bonnes malgaches

Elles sont nombreuses à partir travailler comme employées de maison en Arabie saoudite ou au Koweït. Mais elles y sont victimes de maltraitance.

Violées, agressées, humiliées… les sévices subis par les Malgaches employées de maison en Arabie saoudite ou au Koweït sont nombreux. En 2013, elles seront plus de 6000 à être envoyées par leur gouvernement vers ces deux Etats: combien reviendront sur la Grande Ile, marquées à vie par une expérience proche de l'esclavage moderne?

Le site du Monde publie une série de portraits de femmes malgaches rentrées au pays après avoir été maltraitées par leurs employeurs étrangers. On y découvre le visage et l'histoire de Mevatiana Raharimanana, partie au Koweït comme femme de ménage et victime d’une tentative d’étranglement par la femme qui l’employait. Soa a, elle, été violée par son employeur en Arabie saoudite.  

Sur la Grande Ile, le Syndicat des professionnels diplômés en travail social (SPDTS) «gère au cas par cas la situation de ces jeunes femmes parties travailler dans les pays du Golfe et qui veulent revenir à Madagascar» et espèrent pouvoir assigner en justice les agences de placement, explique Le Monde.

Car ce ne sont pas seulement les employeurs qui sont mis en cause, mais aussi les organismes responsables du recrutement et du placement des jeunes femmes. Jimmy Razafimahatratra en sait quelque chose. Il ne peut pas rapatrier sa femme, violée par son employeur au Koweït, car «l’agence de placement lui réclame 2.000 euros».

«La décapitation de Rizana Nafeek, le 9 janvier 2013, symbolise l’environnement dangereux dans lequel évoluent les quelque 1,5 million de travailleurs domestiques étrangers en Arabie saoudite», rappelait le magazine Alternatives Internationales dans un article sur les domestiques philippines en Arabie saoudite. 

Lu sur Le Monde.fr et Alternatives Internationales

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Madagascar

AFP

L'épidémie de peste continue de progresser

L'épidémie de peste continue de progresser

AFP

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

employées de maison

Abus

Des domestiques indonésiennes réduites à l'esclavage au Maroc

Des domestiques indonésiennes réduites à l'esclavage au Maroc

domestiques

AFP

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

Le Maroc pressé d'améliorer le sort de ses travailleurs domestiques

Abus

L'enfer des petites bonnes marocaines

L'enfer des petites bonnes marocaines

Actualités

Grossesses précoces : Une double peine pour les jeunes domestiques

Grossesses précoces : Une double peine pour les jeunes domestiques