mis à jour le

Discrimination : Journalistes et cameramen en jean bloqués, l’agent de la Rts autorisé à entrer

«Tout homme qui détient un pouvoir est naturellement tenté d'en abuser.» Cette assertion de Machia­vel a eu tout son sens hier à l'hôtel King Fahd Palace lors du lancement de l'Acte 3 de la décentralisation. La sécurité a signifié à tous les journalistes et cameramen en pantalon jean qu'ils n'ont pas accès à la salle. Les médiations des organisateurs, notamment ceux chargés des relations avec la presse, n'ont servi à rien. Les préposés à la porte sont restés zen.
Ce qui est incompréhensible à ce niveau, c'est que le cameraman de la Rts, venu après ses confrères, est entré dans la salle avec son jean. Une attitude qui vient confirmer une fois «qu'au pays des politiciens l'audiovisuel public est roi». Les autres reporters ont protesté pour dire que c'est de la discrimination. La sécurité n'a trouvé comme réponse que de répliquer : «Et après ?».
En plus, si la consigne a été donnée pour le Palais cela serait compréhensible, mais pour un hôtel, c'est vraiment une première. Non contente de leur interdire l'accès à la salle, la sécurité n'a eu de cesse de repousser les journalistes bloqués. Pendant ce temps, elle s'est montrée incapable d'empêcher un chat d'entrer dans la salle à deux reprises.

Le Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye