mis à jour le

Accusée sorcellerie, elle échappe de justesse au lynchage

Accusée de sorcellerie, une femme a frôlé la mort. C'était mercredi dernier, aux Halls Félix Houphouët Boigny de Bamako. Sa victime, une vendeuse d'eau glacée.

Etre accusé de sorcellerie à Bamako, c'est être en danger de mort. Une dame en a fait l'amère expérience, mercredi denier. C'était aux Halls Félix Houphouët Boigny de Bamako, devant un public composé de jeunes, particulièrement, motivés. La présumée sorcière est une dame âgée d'une quarantaine d'années. Elle était accompagnée d'une fillette âgée d'à peine deux ans.

Un témoin qui croit dur comme fer à la sorcellerie et qui aurait tout vu, raconte : « une jeune fille, vendeuse d'eau glacée, est tombée. Elle s'est mise à hurler de tout son être. Quand les gens lui ont demandé ce qu'elle avait, elle a montré une femme qui pressait le pas. Elle a affirmé que la dame l'avait touchée au passage, et qu'une chose ayant la forme d'un animal s'est mise à marcher dans son ventre.

Rattrapée et ramenée sur les lieux manu militari,  la dame a nié être l'auteur de l'envoutement de la vendeuse d'eau glacée. Mais voyant la foule, de plus en plus grande, avec des jeunes qui menaçaient de la tuer, si par malheur, il arrivait quelque chose à la demoiselle, elle a décidé de faire quelque chose. Sans reconnaitre pourtant qu'elle en était la cause. Contre toute attente, elle a posé la main sur la poitrine de la fille, et a commencé à dire des incantations. La demoiselle a commencé à retrouver ses esprits. Peu de temps après, elle a montré du doigt une chose qui s'enfuyait. Nous avons tous regardé, dans la direction indiquée. Mais personne n'a rien vu, ni entendu ».

Et notre interlocuteur de poursuivre: « Ça mon ami c'est de la vraie sorcellerie. Tu peux me croire, car chez nous au village, j'en ai vu des cas similaires ».

Malgré les jeunes qui ont décidé de luncher la dame, des passants ont tenté de les dissuader de passer à l'acte. Estimant que d'une part qu'elle avait un enfant. D'autre part, qu'ils n'avaient aucune preuve. Rien ne prouve selon eux, qu'elle soit une sorcière. Elle a juste secouru la vendeuse d'eau glacée, comme l'aurait fait n'importe qui.

Le salut de la présumée sorcière est venu  finalement, de deux policiers  qui ont débarqué sur les lieux. Ils l'ont évacué, elle et son enfant, à bord du véhicule d'un particulier.

Mamadou Togola