mis à jour le

Le Salon auto pris d’assaut

Les organisateurs comptent beaucoup sur les banques qui doivent jouer le jeu pour contribuer à abolir  le paiement en espèces durant cette manifestation internationale.Point noir du précédent Salon international de l'automobile d'Alger

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes