mis à jour le

Drogué et impoli : Galaye Gueye écope de 4 mois ferme

La 2e composition des flagrants délits de Dakar a fait face, hier, à un prévenu pas comme les autres. Poursuivi pour menaces de mort, voies de faits, Galaye Gueye s'est mis à rire, lors de son audience, en répondant, de manière taquine, aux questions du juge.


Pour l'un des assesseurs, outre la drogue, le prévenu est soul d'impolitesse. En effet, attrait à la barre pour les faits de menaces de mort et voies de faits, le sieur s'est mis a rigolé, avec une attitude puérile devant le tribunal. Un comportement qui a outré la parquetière qui reprochera au plaignant, le frère du prévenu, de n'avoir pas voulu revenir sur les faits à la barre. Désireux de minimiser les actes de son frère drogué, il dira : «il nous insulte, quand il est ivre, seulement», alors que le délinquant avait proféré des menaces de mort à l'encontre de leur père. Estimant que le tribunal et la police ne sont pas des lieux d'éducation, le parquet a requis 6 mois ferme contre le prévenu. Le tribunal, plus clément, lui infligera une peine de 4 mois ferme de prison.
Les faits remontent au courant de ce mois, lorsque le sieur, ivre mort, a eu des bisbilles avec son grand frère décidé à lui donner une bonne correction. «Mamadou a voulu me corriger, alors que je suis mature moi», dira le mis en cause, avant d'expliquer que son frère voulait le frapper avec un pilon. Pour ce qui est des menaces de mort qu'il aurait prononcées à l'endroit de leur géniteur, interrogé en l'absence du père, partie civile, également, Galaye Gueye fera sans les dénégations. Son grand frère dira avoir élevé son frère, lui a enseigné le métier, tailleur et donc ne pas pouvoir supporter son addiction à l'alcool. Il ajoutera que son frère, sous l'emprise de la drogue, a voulu lui verser de l'eau bouillante. Avouant que son cadet avait l'habitude de menacer de mort leur père, quand ce dernier le chasser, il dira, ému, ne rien demandait contre le prévenu.
Fanta DIALLO

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye