mis à jour le

Ouverture de la pêche sur la pisciculture de Bélal : «60 autorisations de pêche délivrées»

Dans le cadre du programme national de développement local, un financement a été mis à la disposition de la commune de Walaldé pour la réhabilitation de la mare de Bélal. Ceci, suite à une proposition du Maire, Moussa Sow, de recouvrir les pratiques qui s'y menaient, notamment, la pêche, l'élevage, entre autres, avant la grande sécheresse.


La commune de Walaldé présente des atouts, surtout dans le domaine des ressources naturelles, informe Moussa Sow, maire de ladite commune qui dit pouvoir compter sur deux forêts classées, l'une à l'est et l'autre à l'ouest, offrant aux riverains et autres environnants des ressources naturelles. Cette commune de Walaldé, dira Moussa Sow, possède de grandes mares naturelles qui jadis, ont fait aussi la fierté de la population et contribué à l'équilibre de l'écosystème dans cette zone du pays. En effet, les populations pratiquaient la pêche, durant toute l'année, après la décrue. Mais, depuis la grande sécheresse, les personnes rêvent toujours le retour de ces potentialités qui permettaient d'assurer le quotidien. «Dès mon accession à la tête de la mairie, j'ai, avec le conseil municipal, cherché des financements pour réhabiliter ces grandes mares. C'est grâce au financement de 40 millions du Pndl en 2010 que nous avons restauré l'une des grandes mares qui s'intitule (Bélal, grand marigot en Puular ndlr)», dira M. Sow, selon qui, la réhabilitation de ce point d'eau a permis le retour de la pêche. La population satisfaites, appellent à concentrer les financements dans cette mare pour parfaire sa mise en restauration et que des canalisations jusqu'au fleuve soient faites avec des motopompes, entres autres, pour qu'au moment de la saison sèche, éviter que l'eau ne tarisse. Ce programme a été soumis et accepté par l'Etat, vu les opportunités de lutter contre la pauvreté, le chômage, la faim etc. Cette réalisation permettra à la commune de percevoir des redevances et de délivrer des autorisations de pêches. D'autres villages ont été associés à ce programme avec 60 autorisations délivrées.
Cheikh Moussa SARR
(Stagiaire)
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye