mis à jour le

Incendie de la Medina : Le bilan réel est de 16 morts

L'incendie qui a ravagé une école coranique au quartier Médina n'a pas encore fini de révéler ses secrets. Selon les révélations du mouvement citoyen «Dem Ba Diekh», le bilan réel de cet incendie est de 16 morts, au lieu des 9 annoncés par le gouvernement du premier ministre Abdoul Mbaye, accusé de vouloir cacher la vérité à l'opinion.


Ce mouvement domicilié dans la commune d'arrondissement de Médina, a fait de graves révélations, hier, sur l'incendie qui a tué une dizaine d'enfants, dans la nuit du dimanche 3 mars. A en croire Pape Sy, président de «Dem Ba Diekh», le bilan réel de cet incendie est de 16 morts, contrairement à ce que les autorités ont annoncé dans la presse. «Nous avons fait les décomptes avec les familles de victimes mais, il s'est trouvé que sept autres corps étaient calcinés. Après recoupement, il se trouvait aussi en dehors des morts identifiés, sept talibés portés disparus», a-t-il révélé, précisant que d'autres proches des victimes ont informé que le gouvernement était bel est bien au courant de ce bilan de 16 morts, bien avant la fin de la journée du triste lundi. Le gouvernement a-t-il cherché à camoufler ce macabre bilan ? En tout cas, tout pousse à le penser, parce que le président Macky Sall, qui s'est rendu tard dans la soirée, sur les lieux de l'incendie, pour tenir sa déclaration de guerre contre les maitres coraniques véreux, devrait surement avoir les bonnes informations. Si ce bilan du mouvement médinois s'avérait, ce serait un sacré coup porté à la communication gouvernementale, déjà mal en poing. Sur un autre registre, le mouvement «Dem Ba Diekh» demande à l'Etat d'accompagner les collectivités locales pour poursuivre la politique d'assainissement dans certains quartiers et mettre fin à l'anarchie dans les habitations. En effet, lors de l'incendie meurtrier, les sapeurs avaient du mal à accéder au bâtiment, vu l'étroitesse des allées entre les habitations.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye