mis à jour le

Opération de déminage en Casamance : César Atoute Badiate rencontre une mission de l’appel de Genève

César Atoute Badiate et ses 25 lieutenants rencontrent, depuis lundi, une mission de l'appel de Genève à Sao Domingo, en territoire Bissau Guinéen. Selon des sources, ils vont discuter, entre autres, des zones exactes qui devront être déminées dans cette partie sud du pays.


Le commandant chef du maquis de l'aile de Kassolol, César Atoute Badiate et ses 25 lieutenants rencontrent, depuis lundi 18 mars et jusqu'au mercredi 20 mars, une mission de l'appel de Genève à Sao Domingo en territoire Bissau Guinéen. Au cours de cette rencontre de trois jours, il sera question, selon nos sources, de déterminer les zones exactes qui devront être déminées en Casamance dans les prochains mois. A en croire nos sources, une mission de l'appel de Genève aurait quitté ce dimanche la capitale sud du pays, pour se rendre au lieu de rendez-vous à Sao Domingo. Cet appel qui s'inscrit dans la dynamique de paix pour la Casamance, doit être respecté, selon un combattant du mouvement indépendantiste. «Le chef d'état major César Atoute Badiate a salué cette initiative et magnifié la neutralité et l'impartialité de cette mission qui se consacre à engager les acteurs armés non étatiques, dans le but de les inciter à respecter les droits de l'homme», dira ce combattant qui indique que tous les 25 chefs commandant différents bases ou cantonnements du maquis situés tout le long de la frontière entre le Sénégal et la Guinée Bissau, répondront à l'appel. Il faut dire qu'il urge aujourd'hui d'accélérer ces opérations de déminages en Casamance pour permettre aux populations qui ont payé le plus lourd tribut de retourner dans leurs villages, mais aussi, de récupérer leurs champs abandonnés à cause de la crise. Cette mission entre dans le sillage de la convention d'Ottawa qui prévoit la neutralisation de toutes les mines anti-personnelles d'ici à 2016. Même si beaucoup de villages de la Casamance sont aujourd'hui déminés, il reste des poches de dangers. La preuve, il y'a moins de deux mois deux personnes ont sauté sur des mines.
Elisabeth DIATTA
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye