mis à jour le

Crise de gaz butane au Mali : L’hémorragie se poursuit

De 2500 FCfa, le prix de la bouteille de gaz de 6 kg sur le marché est passé à 5000 FCfa. Une augmentation aussi soudaine que vertigineuse qui donne du tournis aux consommateurs maliens, alors que pendant ce temps les autorités restent bouche bée.

Selon A. G, une ménagère, par rapport au gaz butane  le comportement des nos autorités est plus qu'inquiétant. «Le Mali est un pays que le désert est en train d'occuper progressivement. Ceci est en bonne partie dû aux actions directes ou indirectes de l'homme. Parmi ces actions, figure la coupe de bois qui ne cesse d'augmenter au fil des ans. Le gaz est l'une des alternatives les plus efficaces à la consommation de bois et charbon de bois. Bien que conscientes, nos autorités, au lieu par exemple d'augmenter les prix de l'essence et du gaz oil pour supporter le gaz butane, préfèrent laisser le prix de ce dernier s'envoler. E du coup, la coupe du bois va s'accentuer», nous confie-t-elle.

«Je me demande à quoi servent les associations qui sont censées protéger les droits des consommateurs. Il suffit d'un petit truc pour qu'il y ait hausse de prix et ils ne bronchent pas. En ce qui concerne l'Etat, il  doit prendre l'exemple sur Hugo Chavez et nationaliser ses structures pour le bien de la population. Sinon, à la longue, on va payer la bouteille de gaz de 6 kg à 10 000FCfa. Le pire reste donc à venir», fulmine I.S, un accro du gaz butane.

LASSANA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé