mis à jour le

En attendant un comité de lutte

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao a rencontré, dans la matinée du mardi 19 mars 2013, les partenaires sociaux de l'éducation pour échanger sur la question de la violence en milieux scolaire et universitaire en vue de trouver des solutions idoines pour juguler le phénomène au Burkina Faso. La violence en milieux scolaire et universitaire préoccupe le chef du gouvernement, ce qui justifie le conseil de prévention de la violence qu'il a initié le mardi 19 mars 2013 à la primature. L'objectif est (...) - La Une