mis à jour le

Un gendarme à la barre pour défaut de maîtrise et homicide involontaire

CH, un gendarme a fait un accident alors qu'il se rendait à son lieu de travail à mobylette, le 11 mars 2013, sur l'avenue Charles-de-Gaulle à Bobo-Dioulasso. Cet accident a coûté la vie à MS qui a rendu l'âme à l'hôpital Sanou Souro. Devant les juges, CH a reconnu qu'au moment de l'accident, il avait dépassé la limite de vitesse autorisée en agglomération (40 km/h). Ainsi donc, devant le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso le 15 mars 2013, il a affirmé être en faute et a demandé pardon à la Cour et (...) - Infos de l'Ouest

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre