mis à jour le

Les Milices « LPR » sont responsables des violences du 4 décembre contre l’UGTT

Les résultats préliminaires de la commission d’enquête et d’investigation sur les graves violences survenues le 4 décembre 2012 à la Place Mohamed Ali, confirment l’implication des ligues se déclarant chargées de la protection de la révolution ( LPR ) dans l’attaque du siège de l’organisation syndicale ( UGTT ).
Le secrétaire général adjoint de la centrale syndicale et membre de la commission d’enquête, Mouldi Jendoubi a affirmé à l’agence TAP que l’investigation sur ces événements qui ont eu lieu, la veille de la commémoration de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached, a, également, révélé l’implication d’autres parties à ces actes de violence.
Il a ajouté que leur identité sera dévoilée, jeudi, lors d’une réunion prévue entre l’UGTT et le gouvernement et au cours de laquelle le rapport final de la commission sera présenté.
La commission d’enquête regroupe des juristes, des magistrats indépendants ainsi que des représentants du gouvernement et de l’UGTT.
Rappelons que ces ligues ,soutenues par les islamistes d’Ennahdha et le CPR au pouvoir , sont de véritables milices au service de ces deux partis pour agresser et violenter tout opposant . La liste de leurs agression est longue pour ne citer qu’un exemple ,le lynchage jusqu’à la mort de Lotfi Naghdh, coordinateur du mouvement d’opposition Nidaa Tounes à Tataouine .

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes