mis à jour le

Adama Sarr, le faux agent du Ministère des Affaires Etrangères Séjournera en prison pour escroquerie au visa

9 millions F, c'est la somme soustraite à Ibrahima Barry, un commerçant guinéen établi au Sénégal qui à force de vouloir trouver d'hypothétiques visas s'en est ouvert au sieur Adama Sarr, agent commercial de son état et non agent au ministère des Affaires Etrangères comme il a bien voulu le faire croire à Ibrahima Barry, histoire de mieux le ferrer. Il est vrai, le père de la victime, Alpha Barry avait pris langue avec un chauffeur de taxi. L'entremetteur taximètre ayant mis en relation, les hommes, il ne restait plus qu'à dérouler l'affaire. Adama Sarr, lui devait se charger de fournir les « faux » ordres de mission pour les demandes de visa. La mayonnaise ne prend pas et Ibrahima Barry sent le coup fourré et s'en réfère à la police. Pressé de questions par les hommes en tenue, il tente d'incriminer un certain Abdoulaye Diop, prétextant que ce dernier devait régler le visa. Une histoire cousue d fil blanc qui ne convainc personne encore moins son auteur. Vu son passé de récidiviste, le tribunal l'a condamné à 1 an de prison ferme.

Rewmi. Com/ ID

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye