mis à jour le

Les journalistes du Faso.net renforcent leur capacité en écriture web

Un atelier de formation aux techniques de reportage au profit du personnel des Editions Lefaso a eu lieu le vendredi 15 mars 2013 dans les locaux de Jade Productions à Ouagadougou. Organisé par la direction des éditions Lefaso en partenariat avec la Francophonie, cet atelier avait pour objectifs le renforcement des capacités des journalistes.

Dès l'entame de cet atelier, Dr Cyriaque Paré, promoteur du site portail Lefaso.net a justifié l'intérêt d'une telle formation par le besoin d'acquérir ou de renforcer les connaissances pour mieux écrire. Car, précise-il, depuis octobre 2012, la rédaction du Faso.net a sa propre identité éditoriale. Ce journal en ligne allie revue de presse et production interne depuis 2010. De ce fait, il dispose de son propre personnel composé d'une dizaine d'agents.

Cette formation vise donc à améliorer le contenu et la qualité des articles « maison » des Editions Lefaso (lefaso.net, faso-tic.net, fasorama.lefaso.net...). Cette session de renforcement de capacité était co-animée par Souleymane Ouattara (directeur de Jade Production et formateur) et Gilles Mersandier.

Le rédacteur web et le rédacteur classique

Evoluant dans un domaine très concurrentiel, le rédacteur web doit produire des contenus adaptés au web et dont les règles diffèrent quelques peu des autres formes de journalisme. A titre d'exemple, Gilles Mersandier souligne le fait que huit sur dix internautes font un balayage d'article sans s'intéresser à l'ensemble du contenu. D'où la nécessité d'aérer le texte et utiliser des inter-titres pour attirer l'attention du lecteur. Le temps moyen de lecture d'un article sur Internet est inférieur au temps normal de lecture d'environ 25%.

Il faut donc que le rédacteur web soit concis et précis. Il lui faut aussi faire correspondre ses mots liens aux moteurs de recherche et tenir compte des réactions que ses écrits peuvent susciter.

Qualité des écrits va de pair avec fréquentation d'un site web

La qualité d'écriture influence beaucoup la fréquentation d'un site. De ce fait, Souleymane Ouattara a donc axé son intervention sur deux points essentiels : la construction des phrases et la construction de l'article. A ce niveau, le directeur de Jade Production a mis l'accent sur le fait qu'il fallait utiliser un langage simple, clair, cohérent. Toute chose qui permet de rédiger des articles relativement courts et compréhensifs en développant une idée par paragraphe.

Aussi le choix d'un bon sujet et le choix de l'angle ont-ils été abordés. A l'aide d'exercices pratiques, tous ont réalisé toute la difficulté à bien cerner un sujet. A la fin de cette formation, les journalistes du Faso.net ont été invités à mettre en pratique les connaissances acquises afin de répondre au mieux aux exigences de ses lecteurs. La collaboration entre Jade Production et les Editions Lefaso devrait se poursuivre afin d'aider à améliorer aussi bien qualitativement que quantitativement la production « maison » du Faso.net.

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes