mis à jour le

Manifestation devant le ministère de l'Intérieur à Tunis, le 8 février 2013. REUTERS/ Zoubeir Souissi
Manifestation devant le ministère de l'Intérieur à Tunis, le 8 février 2013. REUTERS/ Zoubeir Souissi

La Tunisie a un problème avec les rappeurs

Une vidéo de rap jugée «contraire à l'éthique» par les autorités tunisiennes a valu à ses auteurs d'être arrêtés.

La vidéo YouTube Boulicia Kleb (ces «chiens de policiers»), du rappeur Weld El 15, passe mal auprès des autorités tunisiennes. En cause, des paroles et une mise en scène jugés «contraires à l’éthique, abusifs et menaçants envers les forces de sécurité et les magistrats», selon un communiqué du ministère de l’Intérieur tunisien.

Selon le site Magharebia, le vidéographe Mohamed Hedi Belgueyed, auteur de la vidéo, ainsi que l’actrice principale du clip, Sabrine Kilibi, ont été arrêtés le 10 mars 2013 «sur des charges de diffamation et autres» et devraient être détenus jusqu’à leur procès.

Toujours selon Magharebia, «huit personnes sont recherchées dans le cadre de cette affaire. Les charges retenues prévoient des peines de prison pouvant aller jusqu'à cinq ans, a précisé Adel Riahi, le porte-parole du ministère».

Le rappeur Weld El 15 serait, quant à lui, en fuite. Il a expliqué sur un blog collectif qu’il ne se rendrait pas aux autorités. «Il assume également l’entière responsabilité de cette vidéo et demande la libération de Kilibi et Belgueyed», et se dit menacé par des membres des services de sécurité.

«L'intérêt porté par les rappeurs tunisiens aux questions politiques et de société s'était manifesté avant la révolution» rappelle le site d'information. Chez les jeunes amateurs de rap, les avis sont partagés. Si beaucoup défendent la vidéo et la liberté d'expression de leurs auteurs, d'autres considèrent en revanche qu'elle va trop loin:

«Je pense que 'Boulicia Kleb' contient une certaine forme de diffamation et constitue une atteinte aux forces de sécurité, qui tentent de garantir notre sûreté», déclare ainsi Nawel Hareth, une jeune tunisienne amatrice de rap, interrogée par le site Magharebia.

 Lu sur Magharebia

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

rap

Musique

Un Alger poétique et très masculin dans le dernier clip de The Blaze

Un Alger poétique et très masculin dans le dernier clip de The Blaze

Tradition

Et Roger Milla inventa la célébration de but

Et Roger Milla inventa la célébration de but

Musique

Comment l'afro-trap secoue «le cocotier du rap made in France»

Comment l'afro-trap secoue «le cocotier du rap made in France»

révolution

AFP

Journal filmé ou polar nerveux: deux regards sur l'Egypte avant sa révolution

Journal filmé ou polar nerveux: deux regards sur l'Egypte avant sa révolution

AFP

Des milliers de Libyens célèbrent le 6e anniversaire de la révolution

Des milliers de Libyens célèbrent le 6e anniversaire de la révolution

AFP

L'Egypte depuis sa révolution de 2011 en dix dates

L'Egypte depuis sa révolution de 2011 en dix dates

police

AFP

Maroc: la police disperse les rassemblements

Maroc: la police disperse les rassemblements

AFP

RDC: Kabila dote la police congolaise d’un nouveau commandement

RDC: Kabila dote la police congolaise d’un nouveau commandement

AFP

Zimbabwe: la police réprime brutalement une manifestation d'opposants

Zimbabwe: la police réprime brutalement une manifestation d'opposants