mis à jour le

Manifestation devant le ministère de l'Intérieur à Tunis, le 8 février 2013. REUTERS/ Zoubeir Souissi
Manifestation devant le ministère de l'Intérieur à Tunis, le 8 février 2013. REUTERS/ Zoubeir Souissi

La Tunisie a un problème avec les rappeurs

Une vidéo de rap jugée «contraire à l'éthique» par les autorités tunisiennes a valu à ses auteurs d'être arrêtés.

La vidéo YouTube Boulicia Kleb (ces «chiens de policiers»), du rappeur Weld El 15, passe mal auprès des autorités tunisiennes. En cause, des paroles et une mise en scène jugés «contraires à l’éthique, abusifs et menaçants envers les forces de sécurité et les magistrats», selon un communiqué du ministère de l’Intérieur tunisien.

Selon le site Magharebia, le vidéographe Mohamed Hedi Belgueyed, auteur de la vidéo, ainsi que l’actrice principale du clip, Sabrine Kilibi, ont été arrêtés le 10 mars 2013 «sur des charges de diffamation et autres» et devraient être détenus jusqu’à leur procès.

Toujours selon Magharebia, «huit personnes sont recherchées dans le cadre de cette affaire. Les charges retenues prévoient des peines de prison pouvant aller jusqu'à cinq ans, a précisé Adel Riahi, le porte-parole du ministère».

Le rappeur Weld El 15 serait, quant à lui, en fuite. Il a expliqué sur un blog collectif qu’il ne se rendrait pas aux autorités. «Il assume également l’entière responsabilité de cette vidéo et demande la libération de Kilibi et Belgueyed», et se dit menacé par des membres des services de sécurité.

«L'intérêt porté par les rappeurs tunisiens aux questions politiques et de société s'était manifesté avant la révolution» rappelle le site d'information. Chez les jeunes amateurs de rap, les avis sont partagés. Si beaucoup défendent la vidéo et la liberté d'expression de leurs auteurs, d'autres considèrent en revanche qu'elle va trop loin:

«Je pense que 'Boulicia Kleb' contient une certaine forme de diffamation et constitue une atteinte aux forces de sécurité, qui tentent de garantir notre sûreté», déclare ainsi Nawel Hareth, une jeune tunisienne amatrice de rap, interrogée par le site Magharebia.

 Lu sur Magharebia

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le nouveau roi du Rwanda vit dans une petite maison en banlieue de Manchester  Une sécheresse menace des milliers d'éléphants au Zimbabwe, mais l'Etat l'ignore  Dieudonné candidat à la présidence camerounaise, est-ce vraiment sérieux? 

rap

Tradition

Et Roger Milla inventa la célébration de but

Et Roger Milla inventa la célébration de but

Musique

Comment l'afro-trap secoue «le cocotier du rap made in France»

Comment l'afro-trap secoue «le cocotier du rap made in France»

Dans votre casque

Ecoutez en avant-première le nouvel album du groupe sud-africain DOOKOOM

Ecoutez en avant-première le nouvel album du groupe sud-africain DOOKOOM

révolution

AFP

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

AFP

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

La Tunisie se dote d'une nouvelle loi d'investissement 5 ans après sa révolution

Place Tahrir

Comme dans «1984», l'Etat égyptien veut effacer la révolution des mémoires

Comme dans «1984», l'Etat égyptien veut effacer la révolution des mémoires

police

AFP

Tunisie: nouveaux heurts entre police et manifestants

Tunisie: nouveaux heurts entre police et manifestants

AFP

Maroc: la police change d'uniforme pour se "moderniser"

Maroc: la police change d'uniforme pour se "moderniser"

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara remplace ses chefs de l'armée, de la police et de la gendarmerie

Côte d'Ivoire: Ouattara remplace ses chefs de l'armée, de la police et de la gendarmerie