mis à jour le

Assises du Meds et Agriculture : °La Banque Mondiale annonce 85 millions de dollars ° Tse désignée comme locomotive par les chefs d’entreprises

En marge des assises du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), dont le thème portait sur "les enjeux de la modernisation de l'agriculture", la banque mondiale a annoncé un financement de 85 millions de dollars pour le Projet de développement inclusive de l'Agro-business au Sénégal (PDIA), dans la région de la vallée du fleuve Sénégal.


L'apport de la banque mondiale sera de 80 % et l'apport personnel de 20%. Compte tenu de son rôle de leader d'entreprise dans le secteur du domaine de l'agriculture, la Tse a été plébiscitée par les chefs d'entreprises pour être la locomotive des opérateurs économiques souhaitant investir dans l'agriculture et qui souhaiteraient bénéficier de ce programme de la banque mondiale.
Ainsi, Tse étant un des pionniers, ayant investi dans l'agriculture depuis une décennie, montre la voie aux hommes d'affaires impliqués dans le secteur de l'Agriculture.
C'est une consécration pour cette entreprise qui a très tôt compris, la nécessité d'une agriculture émergente pour le bon développement d'une nation. D'ailleurs, dans la même dynamique, la société minière de la Vallée du Fleuve(Somiva), celle là même qui exploite les Phosphates de Matam, projette un grand programme pour les populations de la localité. Il s'agit d'un projet d'un investissement de 350 milliards de frs CFA, porté par l'entrepreneur industriel et agricole Cheikh Amar, qui va générer 12 000 emplois directs et 8000 autres à la disposition des populations. Ce ne se sera pas tout. Cet ambitieux programme social va également comprendre la mise sur place de nouvelles structures de bases, dont des établissements scolaires, une maternelle, des cases de tout petits, des dispensaires et un grand hôpital. Parallèlement, mais cette fois dans la capitale, le Pdg de Tracto Services Equipements (TSE) entreprend de construire un immeuble destiné à accueillir les étudiants ressortissants de la région de Matam, lesquels sont souvent confrontés à des problèmes de logements à Dakar.
Cheikh Ba
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye