mis à jour le

REUNION PREPARATOIRE GROUPE AFRIQUE CMR-15 La sous région réunie à Dakar pour harmoniser ses positions

Le Règlement des radiocommunications est un traité international régissant l?utilisation du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites géostationnaires et non géostationnaires. Les modifications du Règlement sont apportées en fonction de l?ordre du jour adopté par le Conseil de l?UIT, compte tenu de l'avancée technologique et des besoins des services existants ou futurs dans les bandes de fréquences considérées. Ainsi, en prélude à la conférence Mondiale, l'Union Africaine des Télécommunications (UAT) organise la première réunion régionale africaine en vue d'une réflexion commune sur les positions à mettre en place.

La rencontre a été ouverte hier par le ministre de la communication Cheick Bamba Dieye. Les questions qui seront discutées «sont d'une importance stratégique pour l'ensemble de la communauté internationale, car la valorisation du spectre dont la résultante est le dividende numérique doit être au c½ur des préoccupations réglementaires, économiques et techniques pour un développement du secteur des TIC», a révélé le Directeur général de l'Artp Abou Lo.

En effet, il a rappelé que la prochaine Conférence Mondiale des Radiocommunications qui se tiendra à Genève du 2 au 27 novembre 2015 devra procéder à la révision du Règlement des Radiocommunications. «Ce Règlement des Radiocommunications qui est un traité international régissant l?utilisation du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites géostationnaires et non géostationnaires doit être révisé tous les 3 à 4 ans, compte tenu de l'avancée technologique, de l'émergence de nouvelles applications dans les radiocommunications, et des besoins en fréquences des différents Etats membres de l'Union.
A ce titre, l'Uit recommande fortement aux administrations à travers les Groupes régionaux de préparer la future Conférence dans les meilleures conditions, afin que toutes leurs préoccupations et besoins soient pris en compte».

Pour le groupe Afrique, a-t-il, par ailleurs, noté, il s'agit dans la perspective de 2015 de «nous préparer à relever plusieurs défis dans la mesure où les Télécommunications et les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont à la base de toutes les activités humaines et chacun de nous aujourd'hui est tributaire des performances des réseaux et des applications, grâce auxquels peuvent être gérés et contrôlés de multiples aspects de notre vie quotidienne».

La première Réunion régionale africaine pour la préparation de la CMR-15 a pour objet de «faire le point sur la CMR-12, de faire le bilan de l'état d'exécution des résultats de la CMR-12 et enfin de réfléchir sur le Plan de travail de l'UIT pour la CMR-15, en vue de dégager des commentaires qui reflètent les points de vue africains à soumettre à l'aimable attention de l'UIT».

Mamadou DIOUF

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye