mis à jour le

10 ans de travaux forcés pour le berger Mamadou Diouf

La Cour d'assises de Saint-Louis, siégeant à Matam, a condamné lundi l'accusé Mamadou Diouf à une peine de 10 ans de travaux forcés pour meurtre. Né en 1989 à Bambèye Sérère (dans la région de Diourbel, Centre), Mamadou Diouf, berger de son état, était poursuivi pour le meurtre d'Aissata Amadou Dème, une élève de Terminale du lycée de Ndioum (30 km de Podor). La cour a suivi le réquisitoire de l'avocat général Saliou Mbaye qui avait demandé la condamnation de Diouf à 10 ans de travaux forcés pour le meurtre et à cinq ans pour l'attentat à la pudeur avec violence. La Cour d'assises est composée du juge, Pape Amadou Sow, assisté de Pape Aliou Sagna, Samba Diouf et de l'avocat général Saliou Mbaye.
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye