mis à jour le

La disparition progressive des amphibiens pourrait expliquer l'augmentation des cas de paludisme dans certaines régions du Burkina

De tous les vertébrés, les amphibiens constituent le groupe animal avec le plus fort pourcentage d'espèces menacées dans le monde entier. C'est ce que révèle le tome II de « L'atlas de la biodiversité de l'Afrique de l'Ouest ». Selon le Pr Adjima Thiombiano, qui a participé à la réalisation de cet ouvrage, la perte de leur habitat naturel est la principale raison de cette régression. Les espèces d'amphibiens, c'est-à-dire les anoures (grenouilles, crapauds etc.), les cécilies et les urodèles (salamandres, (...) - Economie

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre