mis à jour le

Procés Tahkout-Alliances Assurances : les avocats de Hassan Khelifati réclament une expertise graphologique

Le Procès de l'affaire Tahkout-Alliances Assurances se poursuit.  Condamné en première instance à 18 mois de prison ferme, Hassan Khelifati a fait appel et a renforcé sa défense dans cette affaire de "faux et usage de faux" l'opposant au PDG de l'entreprise de transport Tahkout, Mahieddine Tahkout. Et au cours de ce procès en appel qui s'est ouvert dimanche à la Cour d'appel de Boumerdès, à 50 kms à l'est d'Alger, les avocats de Hassan Khelifati  ont réclamé une expertise graphologique des documents présentés par Tahkout.

Cette  expertise est "seule à même de permettre de trancher sur l'authenticité des documents présentés", ont estimé ces avocats. La défense du patron d'Alliance Assurances a dénoncé également le traitement "superficiel" de cette affaire en première instance. De son côté, Farouk Ksentini, l'avocat de Tahkout, a déploré devant le juge l'absence de la copie originale du contrat présenté par le PDG de Alliance Assurances à la justice. Et face à ce reproche, Khelifati a fait savoir que "je n'ai aucune copie originale des quatre contrats signés avec M. Tahkout en 2011".  "J'ai personnellement remis à M. Tahkout les contrats que j'avais signés pour qu'il puisse les consulter, mais je n'ai jamais pu les récupérer",  a encore révélé M. Khelifati lorsqu'il a été interpellé à ce sujet par le juge.

Soulignons enfin que a été mis en délibéré pour le 31 mars prochain que le verdict de la chambre pénale de la cour de Boumerdès sera prononcé le 31 mars. Pour rappel, ce procès tire son origine d'un contentieux commercial qui porte sur plus de 500 millions de dinars d'impayés réclamés par l'assureur Alliance Assurances, mais contestés par la compagnie privée de  transport Tahkout.

 

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens