mis à jour le

Centrafrique : La Seleka veut déterrer la hache de guerre

Même si les vieux démons ne sont pas encore de retour en Centrafrique, on n'en est pas loin. L'actualité ces derniers temps n'augure, en tout cas, pas de belles perspectives sur les relations entre François Bozizé et les rebelles de la Seleka. Pas plus tard que la semaine écoulée, il y a eu la fugue au Tchad de l'opposant Jean-Jacques Demafouth de l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), qui a été renvoyé à Bangui. Alors qu'on en était à se demander quel sort sera réservé au rebelle, voilà que la Seleka menace de déterrer la hache de guerre.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington