mis à jour le

De Nicéphore Soglo à Gilbert Ouédraogo : Du sommet de l'Etat à la mairie

Les dernières élections municipales qui viennent de se tenir au Burkina ont vu l'entrée en scène d'anciens ministres. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à enfiler l'écharpe de maire, à l'image de Gilbert Noël Ouédraogo à Ouahigouya.

Gilbert Noël Ouédraogo est désormais le nouveau maire de la commune de Ouahigouya. Ainsi donc et après avoir longtemps promené sa silhouette dans différents gouvernements, le voilà qui retourne à la base.

Sans doute pour mieux se rapprocher de ses militants, dans ce qui est considéré par certains comme étant son fief électoral. Un fief que lui conteste pourtant et de manière vigoureuse le CDP, le parti présidentiel.

Gilbert et Gérard Kango Ouédraogo

Dans cette stratégie du repli stratégique, les années ministérielles seront sans aucun doute un précieux outil au service de la commune qu'il dirige. Surtout que l'Homme est également député.

Mais il est aussi et surtout le fils d'un ex-Premier ministre et ex-Président de l'Assemblée nationale, en la personne de Gérard Kango Ouédraogo, appelé par ses fidèles, ''le Duc du Yatenga''.

Ce retour du sommet à la base, Gilbert Ouédraogo n'est pourtant pas le premier à le faire. On peut également citer le cas de Arba Diallo, le maire de Dori, lui aussi un ancien ministre des affaires étrangères. Son exemple a-t-il fait des émules ?

De Dori à Cotonou

En tout cas de l'avis des visiteurs qui se sont rendus sur place, la ville de Dori a changé de visage sou l'impulsion de ses nouvelles autorités communales. Ce qui lui permet d'améliorer son image de marque.

Dans la sous-région, il y a également le cas de Nicéphore Soglo, l'ancien Premier ministre et président béninois, aujourd'hui maire de Cotonou.

De l'avis général, ces dirigeants qui ''décrochent, apportent avec eux, outre l'expérience, un carnet d'adresses ainsi que des projets dont ils savent parfois se servir pour améliorer les conditions de vie de leurs populations respectives.

Toute chose qui, dans le contexte général de crise sociale et financière peut s'avérer être un précieux outil de gouvernance. La rue ouagalaise ne dit-elle pas qu'Arba Diallo avait la ligne directe d'Hugo Chavez, l'ex-président vénézuélien ?

Juvénal SOME
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes