mis à jour le

Les risques auxquels s’exposent les agriculteurs Amadou Lamine Ndiaye, Dg du Cnaas encourage la souscription d’une police d’assurance

L'assurance sur les risques à venir ou comment sensibiliser les acteurs de l'agriculture à contracter une police d'assurance, c'est l'invite faite par Pape Amadou Lamine Ndiaye lors de l'assemblée générale du Meds. Le directeur général de la Caisse Nationale d'Assurance Agricole du Sénégal s'en est fait l'écho en marge de l'assemblée générale.

Les risques encourus par les agriculteurs sont listés par Amadou Lamine Ndiaye : « ils sont de deux ordres, l'activité qu'il a financée sur la base d'un crédit ou sur fonds propres.
L'activité agricole est un facteur de risques liés aux aléas climatiques à travers les invasions acridiennes, les criquets pélerins... , les risques physiques. L'assurance permet de pouvoir rembourser sur la base de l'indemnisation des montants consentis.
Lorsqu'un crédit bancaire est accordé et si l'investissement est compromis par un des aléas, l'assurance se substitue au client pour rembourser et cela rassure la base. »
Concernant le nombre d'assurés dans le secteur agricole, Amadou Lamine Ndiaye renseignera : « nous avons pour la plupart des groupements de producteur de tomates, de riz ainsi que les personnes seules. »
De là à y voir un déficit de communication, le directeur de la Cnaas a justifié : « nous sommes la seule compagnie spécialisée dans le domaine de l'assurance agricole. On parle d'un programme d'informations et de sensibilisation à l'endroit des acteurs afin de faire connaître les avantages de la souscription. »

Propos recueillis par Iba Diop avec Rewmi.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye