mis à jour le

Fait divers à Bobo-Dioulasso : Le corps sans vie d'un bébé retrouvé dans un WC

Mois de mars, mois des faits divers. Après les scénarios du crime passionnel et du mystique assassin présumé, l'on a découvert le corps sans vie, en état de putréfaction d'un bébé de deux mois. Le crâne écrasé du nourrisson laisserait croire à un cas de meurtre suivi d'abandon.

Des odeurs, un corps en état de putréfaction avancée d'un bébé de sexe masculin, c'est le spectacle macabre auquel les habitants du secteur 21 de Bobo-Dioulasso ont assisté ce lundi 18 mars 2013.

Selon Pascal Tapsoba, locataire de la maison où le cadavre a été retrouvé, tout serait parti d'une puanteur en provenance de son WC. « C'est depuis le 16 mars que mon W.C a commencé à sentir. Au début je croyais que c'était un chiot qui était tombé dedans. Mais l'odeur se faisant de plus en plus pressant m'a obligé à m'intéresser à ce qui était tombé dedans. J'ai vu une sorte de corps humain et nous avions alerté la gendarmerie.

Alertée, la brigade ville de la gendarmerie, les sapeurs pompiers et le service d'hygiène de la commune de Bobo-Dioulasso ont rejoint la foule de curieux.

Découverte macabre

Sur les lieux, les pompiers ont démolit le W.C pour extraire la « chose » qui était tombé dans le W.C. Au lieu d'un chien, Pascal Tapsoba et les personnes présentes ont vu le spectacle insoutenable du corps d'un nourrisson d'environ deux mois. Après les constats d'usage de la gendarmerie, des sapeurs pompiers, le service d'hygiène a transféré le corps à BURKISEP pour inhumation.

Selon Ardjouma Sanou, chef du service d'hygiène de la commune de Bobo-Dioulasso, l'état du corps laisse croire que le bébé a été tué avant d'être jeté dans le WC). Son crâne écrasé et les traces de violences répertoriées sur ce qui restait de son corps témoignent de la cruauté de son ou de ses bourreaux.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes