mis à jour le

Le mensonge ,première réalisation de Abdelwahab Mâatar ,à la tête du ministère du commerce

Le conseiller logistique de la société Delice Danone, Leith Lakhoua , a déclaré ce lundi sur les ondes de Mosaïque Fm, que le ministère tunisien du Commerce a bien adressé une circulaire, datée  11 mars, aux producteurs de lait, leur ordonnant de faire porter la durée de stabilité du lait de 4 à 10 jours.

Ecoutez la déclaration

« Alors que nous produisions de plus importantes quantités sur la base de 4 jours de stabilité pour assurer le bon approvisionnement du marché et sortir le pays de la crise, on nous demande d'aller à 10 jours de stabilité...le démenti du ministère , qui dit ne pas avoir donné l'ordre d'interdire la commercialisation du lait, ne tient pas debout...Nous avions le droit de vendre après 4 jours, aujourd'hui c'est porté à 10 jours. Qu'allons-nous faire de tout ce que nous avons produit ? » S'est-il indigné, ajoutant que cette décision a été prise pour que l'Etat puisse vendre les quantités de lait importé « Une décision prise aux dépens des producteurs tunisiens qui paient les pots cassés », a-t-il dit.

Par ailleurs, Mohamed Ferchichi, chargé de l’information au ministère du Commerce, avait auparavant démenti, sur les ondes de la même radio, les informations selon lesquelles ledit ministère ,département de Abdelwahab Mâatar , avait donné l'ordre d'arrêter la commercialisation du lait tunisien. « Le ministère n'a publié aucune circulaire pour empêcher la commercialisation du lait tunisien dans le but de faire écouler le lait importé, comme c'est colporté sur les réseaux sociaux et certains médias... d'ailleurs le lait tunisien est bien sur le marché...et le ministère n'a aucune intention d'empêcher la commercialisation du lait tunisien » , a-t-il dit.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes