mis à jour le

Centrafrique : le coup de force de la Séléka

Des éléments de la Séléka basés à Sibut retiennent, depuis le dimanche 17 mars, cinq ministres issus de leur rang. Les rebelles ont fixé un ultimatum de trois jours au gouvernement pour accéder à leurs exigences.