mis à jour le

Q&R: "Une femme éleveuse est comme une machine qui travaille"

NATIONS UNIES, 16 mars (IPS) - "Dans certaines communautés, vous ne pouvez pas parler de violence contre les femmes", affirme Agnès Leina, directrice exécutive de 'Il'laramatak Community Concerns' (ICC), un groupe faisant la promotion des droits humains des communautés pastorales dans le nord et le sud du Kenya, avec un accent particulier sur les femmes et les filles.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants