mis à jour le

Les élections en juillet 2013 ? La mauvaise volonté des acteurs

Sur un financement d'un milliard de FCfa octroyé par le PNUD, la société civile n'a reçu  que 130 millions de francs. Une marginalisation dont est victime la société civile en l'occurrence  le Réseau d'Appui au Processus Electoral APEM. C'est ce qui ressort de la conférence de presse animée à son siège,  samedi dernier.  Le président du Réseau,  Ibrahima Sangho, était  en présence, d'Abderrahmane Diarra et de Djénéba (tous deux membres de l'organisation). Ils ont fait un diagnostic sans complaisance de la situation sociopolitique du pays par rapport aux prochaines  échéances électorales.

Ibrahima Sango, président Réseau APEM

Selon ce diagnostic établi par le Réseau  sur la situation politique, il existe,  à ce jour, une absence de chronogramme des élections de 2013 ; une volonté mitigée des acteurs pour la tenue des élections en juillet 2013, en raison de la non finalisation du fichier RAVEC / et de la carte d'identification NINA. De même, la loi électorale n'a pas été relue et on déplore également  un manque  de communication sur le vote des déplacés et des refugiés. On constate aussi la faiblesse des partis politiques à jouer pleinement leurs rôles et une faible implication de la société civile.
De ce fait, les menaces et risques qui peuvent découler de ces faiblesses  sont : l'instabilité politique (prolongation illégale de la durée de la transition en cas de non de respect de la date de juillet annoncée et  les risques de troubles sociopolitiques ou affrontements. Le non respect de la Constitution risquera de créer un vide constitutionnel pouvant conduire  à la mise du Mali  au ban des accusés par la communauté internationale. Le spectre d'une nouvelle balkanisation de notre pays se profile. Pour preuve, la région de Kidal est sous l'emprise du Mnla et cette situation dénote d'une absence d'autorité de l'Etat.
Cubain

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé